##TITLE##



Les prix immobiliers monégasques sont incontestablement les plus chers du marché international. Cette principauté qui est souvent décrite comme le paradis fiscal des milliardaires n’abrite que des résidences rivalisant de somptuosité et construites dans des quartiers luxueux. Les investisseurs n’hésitent pourtant pas à payer le prix fort pour se loger à Monaco.



Des critères plus que favorables



estimation maison en ligne gratuit

Première motivation des acquéreurs : le déclin de l’Euro. Cette dévalorisation face au Dollar impacte sérieusement les taux du marché immobilier.


Les experts ont noté une hausse de 60% sur les ventes immobilières de luxe, rien qu’au cours du premier semestre de 2015. Les prévisions sont donc assez encourageantes.


Du côté des promoteurs, la pierre pèse plus de double comparé au marché de 2013. Les ventes augmentent mais les prix au mètre carré restent au beau fixe et les taux sont eux aussi particulièrement stables. De quoi faire rêver les adeptes des résidences cossues.



Un marché à fort potentiel



Les acquéreurs se demandent toujours si c’est réellement le moment idéal pour investir dans l’immobilier. Les analyses économiques et financières effectuées à Monaco tendent à prouver que oui.


Les prix ne connaissent qu’une infime variation même si le mètre carré peut être évalué à plus de 90 000€ dans l’immobilier de luxe. La moyenne se situe à environ 55 €, soit une baisse de 2% comparé à l’année précédente.


A cela s’ajoute le fait que la fiscalité exclut toute forme d’imposition directe !



Des baisses de taux immobilier envisageables



Les crédits immobiliers sont octroyés avec un taux d’intérêt relativement faible. Dans cette cité-état aux portes de l’Europe, les primo-accédants peuvent solliciter un prêt à taux zéro. Les autres pourront se tourner vers les divers organismes financiers qui proposent des taux allant de 2% à 4%, avec une possibilité de réduction d’environ 0,5 point par enfant à charge de moins de 21 ans vivant encore au domicile parental.


Ces taux sont applicables dans le cadre de l’acquisition d’une résidence principale et s’applique uniquement aux résidents de nationalité monégasque. Le déclin de l’Euro sur le marché boursier pourrait toutefois influencer ces taux pour que les biens immobiliers soient plus accessibles.





fr ch be lu